Groupe Montagnard Roannais
  Organisateur depuis 1925 de la marche Roanne-Thiers 
Première marche de ville à ville
 
Nombre de visiteurs :                                                                                                        
Dernière mise à jour : 15 novembre2018 
JOURNAL DE VOS RANDOS  2ième Semestre 2018


15 Novembre

Marche des Marmottes - st Jean St Maurice


Toutes les photos ICI

8 Novembre

Marche des Chamois - Pet d'âne

Le compteur des Chamois a explosé. 54 petites bêtes au rendez vous d'Ane et Albert  G....,pour une rando de 11km et 350m de dénivelé positif, le long des gorges de la Loire. Départ vers 13h du lieu dit"Chez Dorier", à hauteur de l'auberge" Le Bosquet Fleuri". Ciel couvert mais sec et température idéale de 13°.
Sur 3km on longe la rive gauche des gorges vers l'amont, par un large chemin bordé de clôtures, dans une légère pente douce. Le niveau du fleuve est déjà bas et les berges désertes de tout pêcheur. Ensuite bifurcation  à droite pour un joli plat montant, qui dégage la vue derrière nous en direction du Pont de Presle. La pente devient plus raide et l'on retrouve le goudron un peu avant le balcon du Pet d'Ane. A l'arrivée qui nous permet de souffler, tout le monde admire le paysage grandiose à nos pieds   un très grand méandre 100m plus bas, et la presqu'ile de Mars. Face à  nous on devine la Tour Matagrin au loin et plus près les villages de Neulise et St Priest la Roche. Après avoir sacrifié à notre traditionnelle photo de famille, on reprend notre ascension en direction des "Côtes". 50m de dénivelé plus loin, halte boissons et descente vers la gauche le long d'une forêt de sapins.  La rando se poursuit en balcon avec une succession de dénivellations par un  large chemin forestier. Passage aux "petites côtes" puis traversée de la route de Dancé, avant d'entreprendre la dernière difficulté, un plat montant assez raide qui nous mène à la côte 525m, puis sur le plateau, où l'on rejoint un tronçon de la D203, à travers des champs fraichement labourés. A gauche le Mont d'Uzore se profile dans la brume. On emprunte un bout de GR, vers la ferme de Chaume sur le chemin ce Compostelle. Après avoir de nouveau traversé la D203, le chemin  atteint "le plat" et commence une longue descente caillouteuse et raide vers le hameau "le Foive". Un peu plus bas on retrouve le pont de Presle. Le soleil décide alors une sortie pour éclairer de sa lumière rasante sur la rive droite, Cordelle et St Priest la Roche, les arbres roux ou dorés jouent les premiers rôles dans le décor automnal.
Vers 16h45 et au bout d'une nouvelle dévalade, on rejoint Chez  Dorier pour déchausser. Le pot de l'amitié nous réunit au Café restaurant du Port de Bully où nous savourons les délicieuses pâtisseries de nos cordons bleus. Encore une belle rando avec les chamois. A jeudi prochain à St Just pour de nouvelles aventures.
   Jacky

Toutes les photos ICI

Marche des Marmottes

Nous avions prévu une marche à Bécajat, mais nous avons dû y renoncer : les récents coup de vent  et chutes de neige ont cassé des branches et déraciné des arbres. Le sentier était un véritable parcours du combattant ! Alors nous nous sommes lancés à l'assaut du chemin des puits à Villerest : pas si mal pour prendre l'air et  dégourdir les gambettes des 19 marmottes présentes. Dégustation des gâteaux  au bar de la place Jules  Rabourdin. Tout ça dans la bonne humeur, bien sûr !
Michèle et Denise
Toutes les photos ici

25 Octobre

Marche des Chamois -Regny


René L..... dirigeait la harde des chamois  pour une rando au
départ de Regny. Au menu 12,5 km  et 330m de dénivelé+ circuit 22 dénommé circuit du Four à Chaux.
On était 27 au départ de la place de la Mairie vers 14h. Joli trompe l'oeil à la gloire des crayons Contés. Traversée du village avec quelques belles maisons à collombages et poursuite le long de la D9 et des anciennes cités Jalla. Traversée d'un petit pont sur le Rhins, et d'un tunnel. En lente montée on passe au "Bois"et on longe  la voie  ferrée en la surplombant, en sous bois puis au milieu de pâtures jaunâtres, sous
l'oeil des Charolaises curieuses couvant leurs petits veaux. Après 3km, brusque virage à droite, pour un chemin encaissé et très pentu. 40' pour se hisser cote 530m sortir du sous-bois alors que le soleil est enfin de la partie. Halte boissons qui nous permet d'admirer le paysage grandiose et vallonné avec ses petits clochers  ( combre,St Jean labussière,amplepuis). Après avoir mangé du goudron sur quelques hectomètres, l'ascension reprend en sous bois ,puis entre des prés, sur la gauche c'est le clocher d'Huissel St Claude, étape historique du Pradines
-Tarare annuel. A la fourche  après plus d'une heure d'ascension, et sous un grand soleil,on se presse pour la traditionnelle photo de famille. Le retour s'effectue sur un large chemin herbeux,  puis directement en plein champ,alors que les monts du Forez se laissent entrevoir a gauche au loin. A droite c'est Pradines  dans le lointain ,et plus près le joli clocher de Lay. A hauteur des Pelouses on croise la D80. On file tout droit dans un large chemin, puis virage à droite, et descente vers deux
étangs à sec, puis  de nouveau la D80 que l'on traverse avant de
rejoindre Regny en enjambant le vieux pont de pierre sur le Rhins. Le parking est atteint vers 17h15 et on déchausse avec plaisir. Tout le monde se retrouve  à l'estaminet du village pour lever nos verres à l'amitié et savourer les délicieuses pâtisseries de Josette. Merci à notre guide René pour cette super rando.
Jacky
Toutes les photos ICI
18 Octobre

Marche des Chamois -Changy

 


Ch
Jeudi c'était pas ravioli pour les chamois. Non c'était une petite rando sympa  "Le tour du Pont Demain" 13km avec environ 300m de dénivelé+.
Avec les  chamois d'or Gérard T.. et votre serviteur,,on était 39
marcheurs, au départ  de CHANGY vers 13h30, sous un soleil très doux,et un ciel immaculé. Comme dit Patrick D...." les Canadiens ils peuvent  aller se rhabiller avec leur été indien". Après avoir longé le mur du château et passé le tunnel sous la voie ferrée, on enjambe la Teyssone asséchée en bordure d'un ancien moulin, tapi sous les ronces. Passage en forêt en longeant la voie ferrée, le chemin large s'élève en douceur. En
bordure d'une vigne, virage sec à droite, certains chamois grapillent les restes oubliés des vendanges. A gauche la plaine de Roanne se découvre. Le chemin se fait plus raide sous le soleil, on longe la forêt à droite  sous l'oeil  des charolaises broutant une herbe rare. Après les "Verrants"on se dirige en pente douce vers la D52 et la Croix Noilly. Elle abrite nos photos de famille chaque année. Et cette fois encore, on a fait un joli" groupir"à l'objectif pour immortaliser ce moment convivial. Par le Soula descente  raide sous le beau couvert du bois de Tercier. Par le Chemin du même nom on se dirige à droit, au
milieu de prés redevenus verts, puis le village de St Bonnet est en vue en face. Par une descente très raide et caillouteuse on plonge vers le lit de La Teyssone et un très beau lavoir restauré. On enjambe la rivière pour la deuxième fois, on grimpe sec vers le bourg. Après une petite halte récupération et quelques photos de l'église et son pittoresque escalier extérieur, on longe la D41, puis direction Le Veillot. A droite le Village dans son écrin de verdure et à l'horizon les Eoliennes de St Nicolas des Biefs. Passage au Veillot, puis le chemin grimpe encore pour
atteindre la cote 559 m, où une superbe vue de toute la plaine de Roanne, et des monts du Lyonnais, se découvre à nos pieds sous le soleil. Le retour se fait par des chemins herbeux en légère pente, sur la gauche on distingue le miroir de l'étang d'Açon. Arrivés à Véron et à la D41, on rejoint le village vers 17h15, pour déchausser. Le pot de l'amitié nous rassemble ensuite à St Germain l'Espinasse sous la tonnelle des "Frangines".
Encore une belle aventure pour les Chamois.
Jacky
Toutes les photos ICI

11 Octobre

Marche des Marmottes


Départ des Noës  pour 9 Km  et 330 m de dénivelé.
Nous commençons par une descente et longeons le barrage. Puis nous entamons les côtes que les 11 marmottes  présentes "avalent" d'un bon pas. Passage devant les bisons bien cachés que nous ne verrons pas. Fany et Daniel récoltent noix et chataîgnes  qui alourdissent  leur sac. Bonne dégustation à eux. Beaux paysages et soleil font de cet après-midi un moment agréable. Nous terminons à l'auberge des Noës avec les calissons d'Aix et gâteaux maison.
         Nicole et Michèle , chefs marmottes d'un jour.

Toutes les photos ICI

4 Octobre

Marche des Chamois - Saint Marcel de félines


Jeudi le départ était donné pour la harde des chamois du village de St Marcel de Félines vers 14h.

Nous étions 39 chamois groupés autour de Yolande B...  régionale de l'étape et Daniel P..,chamois d'or du jour, pour  la rando de la Grotte de Félines, 13 km et 360m de dénivelé + cumulé. Sous un soleil agressif on longe l'église par la D5, que l'on abandonne rapidement pour un chemin descendant vers le lieu dit "l'etang". En réalité une mare totalement asséchée où survivent quelques carpes envasées. Un chemin caillouteux en faux plat nous mène à "La Cote", alors que sur notre gauche le clocher de St Just la Pendue pointe à l'horizon. Plus loin et plus bas on rejoint le lit asséché du " Bernand". Suit, un  plat montant assez raide et poussiéreux ,bordé de haies sèches et de troupeaux broutant la paille sèche des près. Passage à "Nérondet" avant de rejoindre l'A89 qu'on longe en contrebas avant de rallier le hameau de Félines. Passage en bordure d'une très belle ferme renovée du 18°, dans un paysage aux allures     Andalouses. A la grotte de Félines tout le monde pose pour la photo de groupe sous la protection de la Bonne mère. Face à nous "St Marcel" joue à cache cache, et heureux nous profitons de l'ombre d'un petit bois pour retraverser le lit du" Bernand". Les truites sont aux abonnées absentes. On longe quelque temps la vallée, dans un petit écran de verdure préservé qui nous mène au" Moulin de Severt". Gros plat montant assez raide et regroupement boissons, avant de longer la double voie rapide de Neulise. Dernier petit raidillon qui nous ramène au pied du village. L'arrivée au parking s'effectue en longeant le très joli château orgueil du village,vers 17h15. Le pot de l'amitié et les nombreuses pâtisseries ont concrétisé une halte gourmande réparatrice et conviviale.

Encore un grand merci à Yolande et Daniel pour cette agréable rando.

Jacky

Toutes les photos ICI

Marche des Marmottes - Tour des étangs

4

Marche des étangs, 9km 500. Après-midi presque estival où s'harmonisent les premières teintes automnales pour les quinze Marmottes conduites sous la houlette de Christiane M.
                Quittant la Pacaudière et son " petit Louvre" nous descendons par le chemin de Beausoleil et poursuivons dans un paysage de bocages et de prairies jusqu'à l'étang de Corée: véritable miroir du ciel où le soleil se noie en un scintillement argenté. De belles demeures restaurées avec un goût très sûr rehaussent la platitude de l'environnement que souligne, à l'horizon, la côte Roannaise semblant assoupie sous un drap de brume. Le chemin est bordé d'arbres majestueux, le talus s'orne de graciles cyclamens roses. Par instant, une brise pleine de fraîcheur vient nous revigorer. Petite halte avant de prendre la direction de " Chez Durier", nous en profitons pour nous désaltérer. Un magnifique troupeau de la race Aubrac broute une herbe rare et jaunie par la sécheresse. De nombreux petits veaux gambadant près de leur mère aux beaux yeux andalous arrêtent leurs cabrioles, nous lançant un regard interrogateur. Nous devinons, derrière eux, un vaste étang où ils peuvent boire à volonté. Poursuivant à travers près par une sente bordée de haies, nous longeons l'étang du Grènelin et, enjambant la N7 d'où nous saluent à Grands coups de Klaxons les conducteurs de poids lourds. S'ennuient - ils dans leur cabine? Nous parvenons devant le château de la Salle où là aussi un véritable tapis de cyclamens en pare l'entrée. Quelques encablures plus loin, nous rejoignons la Pacaudière- notre point de départ - Accueil trés sympathique au bar où nous dégustons un excellent et inattendu goûter " salé- sucré " préparé par Christiane notre chef Marmotte du jour. Qu'elle en soit , ici, chaleureusement remerciée.
Nicole
Toutes les photos ICI
 

29 Septembre

Marche des Chamois - Mur des massons


Jeudi matin à Arcon, Jean François F...... et votre serviteur chamois d'or de la journée avons donné le top départ de la rando. 31 chamois composent la harde.

9h40 température de 12° et un beau soleil d'automne. Au menu le circuit de la Roche Corbière avec son mur des Massons, 19km et 850m de dénivelé+. Au dessus du village, bref tour d'horizon avec le mur en face. Grande dévalade casse pattes en direction du val du Rouchain. Passé l'oued à sec, on parvient au hameau des Massons au pied du mur pour un petit regroupement. La grimpette difficile et longue (1,2km pour 280 m de dénivelé ) est achevée après 45 environ' pour les derniers. Longue pause boisson, avant de reprendre un long plat montant de 2 km et rejoindre le rocher de Rochefort. En chemin la forêt s'eclaircit et nous permet des vues plongeantes sur la plaine de Roanne ensoleillée et les Eoliennes de St Nicolas. Après un long faux plat on rejoint les futaies du bois de Tombérimaux, et on entame une longue descente vers La Roche Corbière et tout en bas Le Fournier et la D41. En coupant à travers champs, vers 12h30 on rejoint le hameau Le Jouathon. C'est le moment fort de la journée puisque Jean François nous héberge pour la halte repas et que l'apéro bien frais nous attend. Après des agapes qui s'éternisent un peu, on quitte à regret ce havre de paix, pour redescendre dans le lit du Rouchain ,  rattraper un chemin grimpant sec sur la droite et d'entamer une longue montée dans la chaleur ,vers le carrefour des 4 murs 250m plus haut. C'est avec plaisir que l'on entame nos ultimes réserves de flotte. Après 3 bons km par un chemin large et plat on rejoint le village d'Arcon pour déchausser vers 16h30. Tout le monde se retrouve ensuite pour un pot d'amitié au Lion d'Or à St André 

Jacky

Toutes les photos ici

Marche des Marmottes - Saint Symphorien de Lay

17 randonneurs se sont retrouvés sur le cicuit "De la Roche" au départ de ST Symphorien de Lay de 12 km, cette balade est l'une des plus belle de la région et offre à la fois une diversité de paysage dans une nature préservée et un patrimoine historique. De belles vues tout au long du chemin sur lequel le groupe s'est un peu étiré ! mais la bonne humeur est toujours là et nous avons terminé notre balade à Neaux pour déguster les patisseries faites par le chef Alain que nous remercions.Merci à Evelyne et Marie Antoinette pour l'organisation de cette marche pour les "marmottes"

Toutes les photos ICI



13 Septembre

Marche des Marmottes - Changy


Ce  jeudi 13 septembre les marmottes se sont retrouvées pour effectuer une marche de 10 kms à Changy . Aucune difficulté sur ce parcours en plaine.  Nous étions 14 marcheurs  puisqu' un gentil et beau Labrador s 'est joint à nous !!!
Le soleil était au rendez vous et nous avons tous beaucoup apprécié le calme et la sérénité de l'étang d' Arçon . Ce fut la découverte d'un lieu de détente aux nombreux aménagements qui incitent à 

prendre le temps de faire une pause  et de laisser  s' envoler au gré du vent tous les soucis , afin de  profiter pleinement de l'instant présent ! Nous sommes donc tous restés en admiration devant le paysage et la faune  qui nous entouraient...puis nous avons repris notre chemin en direction du bourg de Changy. Petite halte à l 'oratoire  le temps d'un petit récit sur l'historique  de Changy. A notre arrivée nous nous sommes réunis au bar du village ou nous avons partargé un petit casse- croûte préparé par Jocelyne et Sylvie: saucisson , fromage , fruits et chocolat au menu !!! Grand moment de convialité et bonne humeur dans l'état d' esprit qui définit bien les joyeuses marmottes que nous sommes !!!

 Jocelyne et Sylvie remercient toutes les participants . Grosses bises à tous !

Toutes les photos ICI


ctobre
6 Septembre

Marche des Chamois - Rozier en Donzy



Nous étions 12 chamois confiants et décidés a en découdre au rendez vous de Ronzier en  Donzy.
La petite pluie qui mouillait Le Coteau,nous quittait dans la montée de Neulise et au moment de chausser il faisait déja chaud. Départ vers 14h sous la conduite de Gérard et Colette M... accompagnés de Jean Pierre B... les Chamois d'or du Jour. Au menu une rando de 14Km ,345m de dénivelé ,avec un point culminant à 595m.
Départ par la coursière de Cottance avec une descente raide dans un chemin sentant bon la bouse pour rejoindre le lit du Chanasson complètement asséché, on n'emprunte pas la passerelle. On rejoint au bout de 20 m le village de Conttance après un joli plat  montant qualifié de raide où l'on doit chercher le souffle car c'est pour beaucoup la reprise et en plus le soleil donne comme dit la chanson.
Arrivé à Cottance on traverse le village où tout le monde est à la sieste vu l'ambiance.
Après avoir traverser la D27, on s'engage au milieu des restes de mais déja ensilés, et l'on peut voir sur notre droite les Monts d'Uzore, la plaine de Feurs dans la brume, alors que les monts du Forez restent invisibles. Puis en face vue directe sur Panissières  et les antennes de la tour Matagrin. Ensuite descente raide et caillouteuse vers le lit de la Charpassonne à sec également. Pendant 2 km on longe le val en sous bois où l'on apprécie  la fraicheur. Puis c'est une belle grimpette  vers
Chez Bost. La descente vers Les "Landes" nous permet d'admirer un superbe troupeau avec un taureau de plus de 1000 k. Plus loin nous entrons dans la forêt de Mussy par un long faux plat puis la pente se raidit  avant d'atteindre les" Pierres Folles "et leur belle légende . Le temps d'immortaliser en photo notre petit groupe,et la montée se poursuit pour sortir du bois à la cote 595 , au 11° km.Derrière nous le ciel s'est noirci mais l'orage nous a oublié. Passage au lieu dit "Les Saignes",un gite écolo,où trône une yourte mongole.Sur plus d'un km ,la
marche se poursuit en forêt dans une longue descente jusqu'à la D 27.On la quitte pour rejoindre le bourg par "bourbonneau" .Arrivée au parking vers 17h40 après 3h30 de marche et une moyenne de 4km heure.
Le pot de l'amitié nous rassemble de l'autre coté de la place,et avec les rafraichissements nous faisons honneurs aux délices sucrés salés de nos chamois d'or.
Un grand merci à eux pour cette belle rando avec peu de goudron et dans
une région nouvelle pour presque tous.
 Jacky
Toutes les photos ICI

Marche des Marmottes-Col des Pradeaux



La terre chantait sous nos pas, assoiffée qu'elle était depuis de nombreuses semaines. Le ruisseau l'accompagnait cascadant entre les roches moussues. Les arbres,aux feuilles vernissées par La pluie s'égouttaient gentiment se moquant éperdument des dix Marmottes transformées momentanément en " bossus de Notre - Dame "
              Partir sur ce circuit du Chemin des Papetiers et, suivant les anciennes traces qui jalonnent le parcours témoignant de la fabrication du papier de chiffon, c'est retrouver l'âme des Papetiers qui,dès  la fin du XV siècle, firent de cette vallée l'un des berceaux de la papeterie française.
                 De vieux moulins de pierres et de bois - aujourd'hui harmonieusement restaurés - s'étagent tout au long du val de Lagat. Des petits chemins d'eau volée ( bief)
Courent au travers des vergers croulant sous les pommes.
                  Passé le hameau du Petit Vimal et, suivant le ruisseau de Gourre sous la futaie dégoulinante nous parvenons à la Combe Haute : très belles maisons typiques au charme suranné.
                   Point de panorama sur notre droite, point de ville d' Ambert, point de Monts du Livradois, tout étant noyé dans un flou pas toujours artistique.....un rideau de pluie !!!
                    Les hameaux se succèdent dans un environnement bosselé : Grivel, Lagat,
Longechaud, tous respirent l'authentique.
                     Traversant la Route au niveau de ce dernier, le Chemin de retour serpente et grimpe quelque peu sous les arbres avant de plonger littéralement sous le moulin musée de Richard - de - Bas qui, seul aujourd'hui, est encore en activité. La production  de ce papier luxueux destiné à quelques rares éditions est de 25 kg par jour.
                      Jusqu'en 1790, les 300 moulins de la région gagneront là une réputation d'excellence. Au passage nous avons pu admirer les divers filigranes correspondants aux différentes familles de Papetiers. EX: Celui Richard de Bas, un cœur barré de deux traits horizontaux.
                      D'énormes cuveaux, de gigantesques meules de pierre nous interpellent....servaient- ils à réduire les chiffons en bouillie ?
                         Dernière grimpette- un peu raide- jusqu'à la " pierre du Milan" , et la sente s'incline fortement et se poursuit en direction de Valeyre que nous atteindrons sous un très pâle soleil qui tente vainement une percée..... qui sera brève.
                          TREMPÉS ??? nous le sommes tous, et de la tête aux pieds !!!!!
                        Heureusement, à L'Oustal, un bon feu de bois nous attendait : séchage bienfaisant recto - verso.... chaussures et vêtements fument.
                        Très bon accueil au restaurant du col des Pradeaux, table gourmande, fine, copieuse et appréciée. Pour nous tous, la fondue à la fourme était une première, un vrai délice ! Quant à la tarte aux myrtilles fraîches, nos papilles s'en souviendront longtemps. Les moustaches de Jean - Louis en frémissement encore !
                        L'après-midi s'est passé devant la cheminée dans une ambiance calme, feutrée, avec des activités variées : sieste, yam,belote, lecture ( dehors, pluie continue, brouillard, fraîcheur)
                        De toute façon, chaussures et vêtements n'étaient plus opérationnels pour une nouvelle balade !
                        Un très grand merci à tous les participants qui, malgré l'éloignement et la mauvaise météo annoncée ont bien voulu braver les intempéries, et qui, par leur présence ont amené beaucoup de chaleur humaine.
NICOLE CH.
Toutes les photos ICI


Afficher la suite de cette page
 
 



Créer un site
Créer un site